Alors voilà : quand je fumais, je savais bien que je "sentais la cigarette" pour certains, et que je "puais la clope" pour d'autres.

Mais une chose est sûre : c'est que je pouvais avaler une gousse d'ail entière sans craindre pour mon haleine ! Puisque certes, je sentais le tabac, mais j'étais sûre de ne jamais sentir autre chose, vous savez, ces odeurs fétides que dégagent certaines personnes dès qu'elles ouvrent la bouche, et ces situations où on est tellement lâche qu'on n'ose rien dire… on préfère s'éloigner du mangeur d'ail (ou d'autre chose… ), sous un prétexte bidon !

Depuis que j'ai arrêté de fumer, j'ai tout le temps peur de sentir mauvais de la bouche ! Non, mais au secours !!!

Alors, j'ai cherché des solutions. En voici quelques-unes :

- avoir toujours sur soi un petit spray, le genre de petit "pschitt" qu'on achète en pharmacie et qui sent la menthe.

- dans le même ordre d'idées, avoir toujours sur soi des petits bonbons à la menthe, ou des chewing-gums (tous les parfums sont possibles). Il convient cependant, dans ce cas, de limiter le sucre afin de ne pas se retrouver, au bout de plusieurs mois, avec des kilos superflus et des débuts de caries ! Autre chose : il faut pouvoir supporter la digestion du "faux sucre", ainsi que du chewing-gum (ce dernier apporte beaucoup d'air dans l'estomac… ).

- si on n'a pas de spray ni de bonbons, ni quoi que ce soit d'autre, voici ci-dessous, des conseils certes judicieux, mais bon, peu évidents à appliquer : 

- se brosser les dents !!! (alors oui, je veux bien, sauf que si je me brosse les dents vingt fois par jour, je vais juste gentiment flinguer mes gencives… et comment je le sais ? Hé bien, parce que j'ai essayé le truc, pardi ! UN JOUR, pas plus, hein !!! J'avais les gencives irritées, oui madame, même avec du dentifrice à la fraise pour les enfants ! Et puis, entre nous, vous vous imaginez au boulot, vous trimballant toute la journée avec votre pochette contenant la fameuse brosse à dents, comme si vous promeniez votre "baise en ville". Non, merci !!).

- autre "astuce" pas si astucieuse : le persil, bien sûr !!! Mais oui, on en a tous un beau bouquet tout frais, en permanence dans notre sac ! Et en plus, quel bonheur de mâcher le persil magique qui neutralise toutes les odeurs… et surtout, qui reste coincé dans les dents !!! Non mais là, quand même, je dis "stop", hein ! On n'est pas une tête de veau en persillade, mais juste "un.e ex-fumeur-se"... repenti.e. Oui. Et qui, parfois, peut avoir une haleine douteuse. Parce que c'est humain, quoi !!!

Retour à l'accueil