Cela fait deux ou trois semaines, voire un mois ou même plus… que vous avez arrêté de fumer, et vous êtes fier.es de vous. Et franchement, vous avez de quoi l'être ! 

MAIS… car il y a (presque) toujours un "mais" dans toutes les belles histoires-victoires : vous avez pris du poids, que ce soit deux kilos, trois, quatre ou même cinq ! 

Dans un précédent article, j'expliquais pour quelle raison une légère prise de poids était normale, voire quasi-inévitable, lors de l'arrêt du tabac. MON ARTICLE : http://lavieenroseavecunpeudegris.over-blog.com/2019/11/arret-du-tabac-et-prise-de-poids-5.html

C'est bien beau, tout ça, me direz-vous, mais maintenant, je fais quoi ? Régime sévère et sport quotidien ? diète ou bien patience... ? ces kilos finiront bien par s'en aller comme ils sont venus… ?

 

Alors, bien sûr, vous pouvez faire du sport et miser sur une alimentation plus saine, ce n'est jamais un mal… 

Mais posez-vous tout de même une question importante : quelle sorte de kilos avez-vous pris ? Oui, vous lisez bien !! J'entends par là : kilos de graisse ou bien kilos de muscles ?

Car ce n'est pas du tout la même chose ! 

Or, pour le savoir, rien de plus simple : soit, vous possédez un pèse-personnes évolué qui vous annonce votre quantité de graisse et de masse musculaire ; soit, il suffit de vous pencher avec honnêteté sur votre mode de vie : si vous allez régulièrement à la salle de sport, ou alors faire du footing au grand air ou n'importe quel sport, et encore plus pour vous défouler depuis que vous avez arrêté de fumer… et si, de plus, vous rentrez dans vos vêtements de façon tout à fait normale, il est presque certain que vous n'avez pas pris beaucoup de graisse, mais plutôt du muscle ! Et dans ce cas, tout va pour le mieux !! Continuez ainsi !

Par contre, si vous avez passé ces derniers jours, semaines, ou même mois… trop souvent affalé.es sur votre canapé, à vous empiffrer de vos friandises préférées… et si d'ailleurs, c'est ce sur quoi vous vous jetez à la moindre contrariété, tandis que vous boudez, d'un air hautain, la salle de sport ou le vélo… il y a fort à parier que vos kilos sont des kilos... de graisse !

D'ailleurs, vous avez de plus en plus de mal à fermer votre jeans qui vous boudine, et vos hanches sont un peu trop rebondies (les fesses aussi, et même le ventre… surtout si vous êtes un homme !)… au fond, vous le saviez déjà : lâchez immédiatement cette tablette de chocolat et partez, ou plutôt, courez faire un jogging !!! Il y a urgence !!!

UN PETIT RAPPEL : le muscle pèse plus lourd que la graisse, mais prend moins de place. La graisse pèse moins lourd que le muscle, et prend plus de place… Ce n'est donc pas seulement le nombre de kilos qui importe, mais de quels kilos il s'agit ! En d'autres termes, en vous mettant au sport, vous pourriez très bien perdre une taille (oui, oui… passer du 40 au 38, par exemple… ) tout en gagnant quelques kilos sur le pèse-personnes. Incroyable, n'est-ce pas ? Et pourtant vrai… !

 

Retour à l'accueil